Dernière minute
Mercredi, 24 Août 2016
Interview: Esteban CASAGOLDA
Écrit par Quentin    Vendredi, 03 Août 2012 16:29    PDF Imprimer Envoyer

Tu as commencé ta carrière au FC Brussels et tu as eu l'occasion de fouler la pelouse lors d'un match de Division 1. Peux-tu nous expliquer le contexte de cette apparition et comment cela s'est-il passé ?

J’ai eu l'occasion de jouer à Genk avec Albert Cartier comme entraineur. J’avais 18 ans et j’évoluais en réserve mais je m’entrainais de temps en temps en équipe première.

Un soir, lors d’un match de réserves, Albert Cartier me dit que je suis repris pour le match contre Standard de Liège. Je suis resté sur le banc puis le weekend d’après, j’ai eu l’opportunité de jouer au Fenix stadium.

Ce fut une très bonne expérience mais, malheureusement, j’ai eu une blessure qui m'a empêché de continuer sur ma lancée. J’ai donc préféré me diriger vers la Division 3, notamment à Diegem et au RC Malines sans perdre l’espoir de pouvoir rejouer en D1.

Ce fut le cas  mais à l’étranger, vu que je suis parti en D1 écossaise à Motherwell FC.  C’était magique car j’ai eu l’occasion de jouer des matchs contre des équipes comme  le Celtic Glasgow, les Glasgow Rangers... Que de belles expériences…

A Malines, tu as connu une bonne période avec une quinzaine de buts inscrits en deux saisons. La D3, c'est un championnat qui te convient bien ?

Je pense que la Division 3 est, à l’heure actuelle, un très bon championnat pour se mettre en évidence. J’espère donc me mettre en valeur et par conséquent, aider l’Union SG à atteindre ses objectifs.

La saison dernière, tu as évolué à Debrecen (Hongrie) puis au Beijing Baxy (Chine). Comment se sont déroulées ces expériences ?

Tant en Ecosse ce fut mes meilleures années, tant l’année passée ce fut un peu trop mouvementé à mon gout.

En Hongrie, c’était bien mais pour des raisons personnelles, je ne me sentais pas trop bien.

Ensuite, j’ai été en Chine où je n’ai vraiment pas su m’adapter car la culture est vraiment différente d’ici.

Cependant, ces expériences m’ont apporté beaucoup tant d’un point de vue professionnel que personnel. Maintenant, j’ai préféré rentrer en Belgique pour y jouer sans me tracasser de l’adaptation (culture ou autre) et ainsi juste me focaliser sur mon football.

Malgré ses problèmes d'adaptation, étais-tu fréquemment sélectionné et as-tu inscrit l'un ou l'autre but ?

Oui, j’étais toujours sélectionné et j’ai pu marquer quelques buts lors de matchs de coupe.

Tu mesures près d'un mètre nonante ce qui te permet une certaine aisance dans le trafic aérien. Ton jeu de tête est-il ton meilleur atout offensif ?

C’est vrai que j’ai un bon jeu de tête mais je pense que j’ai aussi d’autres atouts. Notamment ma frappe de balle ou encore ma finition devant les buts.

A ce qu'on a déjà pu en voir, les dribbles dans les petits espaces ne t'effraient pas non plus :-). A l'inverse, dans quels domaines du jeu dois-tu encore progresser ?

C’est sûr que dans plusieurs domaines je suis plus fort, mais à 25 ans, on a encore beaucoup à apprendre et cela dans tous les secteurs.

Merci Esteban.